FR
DE
EN

Ça y est, nous avons osé: plus de thème, plus de fil rouge, l'envol sans filet! Une révolution qui n'en est pas une, avouons-le, puisque cela fait de nombreuses années que nous ne fonctionnons qu'au coup de cœur, tentant de faire tenir aussi bien que possible artistes et affiches dans la boîte forcément trop étroite d'un instrument, d'un pays, d'une cour… La musique ancienne est par essence – grâce à l'esprit de ses ambassadeurs – liberté: nous ne faisons aujourd'hui qu'assumer jusqu'au bout la grisante subjectivité de cet exercice. Voilà pour le cadre.

Pour le fond, la recette reste la même: faire découvrir à notre public des musiciens et des programmes qui nous ont tapé dans l'œil (et accessoirement dans l'oreille!), et de partager avec lui cette joie qui est la nôtre à chaque fois qu'une nouvelle lumière s'allume dans notre carte musicale personnelle. Contrairement à 2013, 2014 est une édition presque entièrement «neuve»: quatre des sept concerts sont portés par des artistes qui font le voyage de Rougemont pour la première fois. (En savoir plus)

Nous sommes particulièrement fiers d'accueillir l'une des stars du violon baroque, Giuliano Carmignola, dans un récital solo de haute voltige, ainsi que les musiciens de l'ensemble Les Folies Françoises dans un programme «Follia Italiana» tout à fait prédestiné. Nous nous réjouissons également de voir le retour en l'église Saint-Nicolas des musiques plus anciennes de la Renaissance, portées par l'ensemble Obsidienne, spécialisé dans l'improvisation.

Parmi les «retours», uniquement des valeurs sûres: le claveciniste Pierre Hantaï, qui pour sa troisième venue à Rougemont convie à ses côtés l'un des autres grands clavecinistes de notre temps, Skip Sempé; Christina Pluhar et son ensemble L'Arpeggiata, qui nous proposent un voyage autour de la Méditerranée en compagnie du sopraniste Vincenzo Capezzuto; enfin – proprement incontournable! – Ruedi Lutz, improvisateur de génie, qui fait le déplacement accompagné d'une étudiante violoncelliste de la Schola Cantorum Basiliensis. Et comme soutenir la relève nous tient particulièrement à cœur, nous avons décidé d'ouvrir cette 14e édition de «La Folia» avec un jeune ensemble genevois, Chiome d'Oro, et une magnifique soprano, Capucine Keller, qui nous feront voyager au cœur de l'Italie du 17e siècle… Monteverdi en tête!

Que tous les mécènes, sponsors, partenaires, amis, bénévoles, et bien sûr vous, fidèle public, soient ici chaleureusement remerciés, car sans eux – sans vous! – «La Folia» n'existerait tout simplement pas.

Jeudi 5 Juin 2014 – 20h - Eglise de Rougemont

Le Théâtre du Monde

CHIOME D'ORO [8 musiciens]
Leonor DE LERA, Saskia BIRCHLER violons baroques
Gustavo GARGIULO, Rodrigo CALVEYRA cornets à bouquin
Cecilia KNUDTSEN viole de gambe
Christoph SUMMER théorbe & guitare baroque
Capucine KELLER soprano
Pierre-Louis RÉTAT clavecin, orgue & direction

Quand l'Italie du 17e siècle met en scène les émotions humaines – Œuvres vocales et instrumentales de Claudio Monteverdi, Giovanni Legrenzi, Francesco Cavalli, Alessandro Scarlatti, Antonio Sartorio, Giovanni Bassani, Dario Castello et Alessandro Stradella.

C'est peut-être la facette la plus gratifiante facette du métier d'organisateur de concerts: donner sa chance à de jeunes musiciens au seuil d'une carrière que l'on imagine volontiers auréolée de succès. La venue de la soprano Capucine Keller et de l'ensemble Chiome d'Oro participe de cette démarche. Basés à Genève, ces artistes aussi passionnants que passionnés feront à coup sûr honneur aux institutions qui les ont formés, à commencer par les Hautes Ecoles de Musique de Lausanne et de Genève.

CHF 45 / 30 / 20

Vendredi 6 Juin 2014 – 19h30 - Eglise de Rougemont

Rameau: Symphonies à deux clavecins

Pierre HANTAÏ clavecin
Skip SEMPÉ clavecin

Quatre symphonies «imaginaires» composées d'extraits des Pièces de clavecin et des opéras de Jean-Philippe Rameau (Les Indes Galantes, Platée, Dardanus, Castor et Pollux, Pygmalion, Les Paladins, Les Fêtes d'Hébé, Hippolyte et Aricie…).

Faut-il présenter Pierre Hantaï et Skip Sempé? Clavecinistes parmi les plus réputés de leur génération, ils nous offrent ici un récital de haut vol à un et deux claviers sur les magnifiques instruments du président du festival, Jean-Michel Chabloz. Le plaisir de retrouver Pierre Hantaï après deux soirées qui planent encore dans toutes les mémoires: Bach-Scarlatti en 2007 et Variations Goldberg en 2011 – y étiez-vous?

CHF 45 / 30 / 20

Saturday 7 June 2014 – 11h - Eglise de Rougemont

A violino solo

Giuliano CARMIGNOLA violon

Heinrich Ignaz Franz von Biber: Passacaglia
Georg Philipp Telemann: Fantasia n° 7 en mi bémol majeur, Fantasia n° 9 en si mineur
Antonio Vivaldi: Sonate en ré majeur RV 10
Johann Sebastian Bach: Partita n° 3 en mi majeur BWV 1006

C'est l'un des «mythes» du violon baroque: disciple de Nathan Milstein et Henryk Szeryng, Giuliano Carmignola s'est fait un nom dans la redécouverte – on peut aussi parler de «dépoussiérage»! – des concertos de Vivaldi à la lumière des sources et des instruments historiques. Fort de millions de disques vendus (chez Sony et aujourd'hui Deutsche Grammophon), il se risque ici à l'exercice ô combien vertigineux pour un violoniste du récital solo. Entre virtuosité et plénitude.

CHF 20

Samedi 7 June 2014 – 19h30 - Eglise de Rougemont

Mediterraneo

L'ARPEGGIATA [7 musiciens]
Doron SHERWIN cornetto
Margit ÜBELLACKER psaltérion
Marcello VITALE chitarra battente
Boris SCHMIDT contrebasse
David MAYORAL percussions
Vincenzo CAPEZZUTO chant
Christina PLUHAR théorbe & direction

La nouvelle Odyssée de Christina Pluhar: traverser la Méditerranée en musique, être grisé par l’onde et la voix fabuleuse du sopraniste Vincenzo Capezzuto, sillonner les confins du bassin de notre civilisation, entendre le sable crépiter à l’écoute des tarentelles, chantées en grec comme on le faisait en Calabre et en Sicile dans les villages gréco-albanais à l’époque baroque… Du Portugal à la Turquie, aux abords des côtes grecques, tunisiennes et italiennes, bercés par les vagues et le dialogue enchanteur des instruments à cordes pincées de la tradition méditerranéenne avec les cordes baroques de l’Arpeggiata.

CHF 45 / 30 / 20

Dimanche 8 Juin 2014 – 19h30 - Eglise de Rougemont

«L’Amour de moy s’y est enclose»

OBSIDIENNE [8 musiciens-chanteurs]
Florence JACQUEMART chant, flûtes et cornemuses
Hélène MOREAU chant, psaltérion, percussions
Catherine SERGENT chant, psaltérion
Barnabé JANIN chant vièles, rebec, hautbois
Raphaël PICAZOS chant
Pierre BOURHIS chant
Pierre TESSIER chant
Emmanuel BONNARDOT chant, violes, rebec, crwth, cistre, cornet & direction

Chansons et improvisations des 15e et 16e siècles — Œuvres de Rubinus, Antoine Busnois, Heyne, Loyset Compère, Pierre de la Rue, Bosfrin et Pipelare; extraits du Manuscrit de Bayeux.

La Renaissance de retour à La Folia! Avec l'un des meilleurs spécialistes de ce répertoire: l'ensemble français Obsidienne, fondé en 1993 par Emmanuel Bonnardot. Membre de l'Ensemble Gilles Binchois, ce dernier s'est surtout fait connaître au sein du trio Alla Francesca, avec lequel il a créé le Centre de musique médiévale de Paris. L'ensemble fait le voyage de Rougemont avec son programme fétiche, «L'Amour de moy», qui remet au goût du jour l'une des pratiques clé de cette époque: l'improvisation.

CHF 45 / 30 / 20

Lundi 9 June 2014 – 11h - Eglise de Rougemont

Improvisations violoncelle & clavecin

Ruedi LUTZ improvise avec une étudiante de la Schola Cantorum Basiliensis
Mara MIRIBUNG violoncelle

L'enfant chéri du Festival n'en finira sans doute jamais de nous surprendre! Il fait le voyage de Rougemont cette année dans le même costume que celui qui nous l'a fait connaître en 2001: celui de professeur d'improvisation de la Schola Cantorum Basiliensis, prestigieuse école à qui le Festival doit beaucoup. «Primus inter pares», il nous fait voyager avec une étudiante violoncelliste.

CHF 20

Lundi 9 Juin 2014 – 16h - Eglise de Rougemont

Follia Italiana

LES FOLIES FRANÇOISES [6 musiciens]
Benjamin CHÉNIER violon
Sébastien MARQ flûte
François POLY violoncelle
André HENRICH théorbe
Béatrice MARTIN clavecin
Patrick COHËN-AKENINE violon & direction

Maïlys DE VILLOUTREYS soprano

Antonio Vivaldi: «La Follia», Cantate «All’ombra di sospetto», Concerto pour flûte et clavecin «La Notte»
Arcangelo Corelli: «La Follia»
Georg Friedrich Haendel: Cantate «Dietro l’orme fugacci»
Alessandro Scarlatti: Concerto à 4 en la mineur, «La Follia» pour clavecin seul

Programme prédestiné pour notre festival: «Follia Italiana», ou un voyage à travers différentes mises en valeur du thème de la Folia, l'un des plus anciens de l'histoire musicale européenne. De Vivaldi à Scarlatti en passant par Corelli, un magnifique parcours en cordes et en voix porté par l'un des meilleurs ensembles baroques français, dont le nom, de plus, est taillé sur mesure pour Rougemont!

CHF 45 / 30 / 20

© 2013 Festival La Folia | Lovingly Grown by All About Seb