FR
DE
EN

Par amour et par folie… De nombreuses pages ont été noircies au nom de ces deux thèmes, très souvent reliés, que ce soit en littérature ou en musique. L’esthétique baroque a d’ailleurs toujours eu comme volonté première d’exprimer la puissance des sentiments, des émotions, des états d’âme… L’amour et la folie transgressent toutes les règles, toutes les frontières, tous les langages… C’est pourquoi, même si nous n’avons imposé aucun thème à nos artistes pour cette édition 2016, vous pourrez retrouver ces lignes directrices dans chaque concert : vous serez totalement chamboulés cette année à « La Folia » par le chant d’amour de la viole de gambe, l’intensité de la tristesse méditerranéenne, la folie virtuose du violon ou du clavecin, la force de l’expression des sentiments chez Händel, ou encore par la vibration que provoquera en vous la puissance d’une belle voix grave…

Le titre de notre festival est avant tout le titre du concert de l’ensemble Daedalus (13 mai) dans un programme de lamenti italiens avec la soprano allemande Monika Mauch. Mais puisqu’il est presque impossible de mettre un texte en musique sans qu’il ne parle d’amour, la jeune soprano Alice Borciani nous chantera également quelques-uns des plus émouvants airs d’opéras de Händel (15 mai), alors que les deux basses Stephan MacLeod et Benoît Arnould nous feront découvrir la ferveur religieuse – autre forme d’amour… ou de folie ! – avec des cantates rares de Tunder, Rosenmüller et Biber (16 mai). Entre ces programmes vocaux, nous laisserons également chanter les instruments, à commencer par le plus vocal des instruments à cordes - la viole de gambe - qui ouvrira notre festival avec le consort français L’Achéron (12 mai). Nos deux concerts en matinée seront consacrés à deux duos très complices nous venant de deux des plus grandes écoles suisses professionnelles de musique : Jovanka Marville, clavecin et Jan von Hoeke, flûte à bec, professeurs à l’HEMU de Lausanne (14 mai), puis Ruedi Lutz accompagné de Dirk Börner, tous deux clavecinistes et professeurs à la Schola Cantorum Basiliensis (16 mai). Et bien sûr, comment parler « amour » et « folie » sans parler « violon » ? Le grand Giuliano Carmignola viendra ainsi pour la troisième fois à « La Folia » faire chavirer le cœur du public tel une véritable rock star grâce à son immense virtuosité (le 14).

L’édition 2016 marque également un tournant dans l’histoire du festival avec le départ de notre directeur artistique, Antonin Scherrer, vers d’autres horizons professionnels. Cependant, toute l’équipe de « La Folia », à commencer par sa relève, Capucine Keller, souhaite intensivement garder intact l’état d’esprit intrinsèque du festival : une ambiance familiale et conviviale, une programmation baroque variée dans cette merveilleuse église Saint-Nicolas de Rougemont et un grand bol d’air frais des Alpes Vaudoises !

Que tous les mécènes, sponsors, partenaires, amis, bénévoles, et bien sûr vous, fidèle public, soient ici chaleureusement remerciés, car sans eux – sans vous! – « La Folia » n'existerait tout simplement pas.

Jeudi 12 Mai – 20h

« Ludi Musici » - la viole de gambe à l’honneur

ENSEMBLE L’ACHÉRON [8 musiciens]
François JOUBERT-CAILLET dessus de viole et direction
Andreas LINOS dessus et ténor de viole
Marie-Suzanne DE LOYE ténor et basse de viole
Robin PHARO basse de viole
Sarah VON OUDENHOVE basse de viole
Miguel HENRY théorbe et cistre
Philippe GRISVARD virginal
Yoann MOULIN orgue positif

Ludi Musici (1621) de Samuel Scheidt

La chance de découvrir des talents en pleine ascension : l’ensemble L’Achéron est en train de s’installer dans toute l’Europe comme le consort de violes de référence. A l’instar de François Joubert-Caillet qui est à la tête de l’ensemble, ces huit musiciens représentent à merveille la nouvelle vague baroque : jeunes, beaux, talentueux et toujours à la recherche de nouveaux trésors musicologiques dans le respect de la musique mais avec fraicheur et dynamisme. Ils nous présentent à « La Folia » le programme de leur dernier disque paru en 2015 autour du compositeur Samuel Scheidt.

CHF 45 / 30 / 20

Vendredi 13 Mai – 19h30

« D’Amore e di Follia » - L’art du lamento

Monika MAUCH soprano

ENSEMBLE DAEDALUS [8 instrumentistes]
Roberto FESTA flûte et direction
Veronika SKUPLIK violon
Judith STEENBRINK violon
Silvia TECARDI viole de gambe
Brigitte GASSER viole de gambe
Pierre PITZL viole de gambe et guitare
Hugh SANDILANDS guitare et luth
Julian BEHR théorbe

ENSEMBLE MADRIGALESCA [4 chanteuses corses]
Nicole CASALONGA voix et direction
Gilberte CASABIANCA voix
Cathy GRAZIANI voix
Anne Lise HERRERA voix et violoncelle

Œuvres de Heinrich Ignaz Franz von Biber, Giovanni Paolo Colonna, Tarquinio Merula, Johann Heinrich Schmelzer, Barbara Strozzi, Maurizio Cazzati, ainsi que de nombreuses compositions anonymes.

Pour les 20 ans d’existence de l’ensemble genevois Daedalus, son directeur Roberto Festa nous propose un concert exceptionnel de lamenti italiens en collaboration avec la magnifique soprano allemande Monika Mauch et l’ensemble vocal féminin corse Madrigalesca, travaillant dans la digne lignée des pleureuses, tradition encore bien présente sur l’île de beauté. L’occasion de découvrir de nombreuses pièces superbes mais peu connues de ce répertoire, à la croisée des traditions méditerranéennes. N’oubliez pas vos mouchoirs !

CHF 45 / 30 / 20

Samedi 14 Mai – 11h

« De l’Allemagne à l’Italie » - concert autour de J. S. Bach et de A. Corelli

Jovanka MARVILLE clavecin
Jan VAN HOECKE flûte à bec

J.S. Bach : Sonate en fa majeur (transcription de la Sonate en trio pour orgue BWV 525), Concerto en ré mineur pour clavecin BWV 974, Sonate en ré mineur (transcription de la sonate en trio pour orgue BWV 527).
A. Corelli : Sonate en fa majeur opus 5 n°4, la Follia opus 5 n°12

Avec ce concert, nous mettons la Haute École de Lausanne à l’honneur ! En effet, après son magnifique récital en 2012, la claveciniste Jovanka Marville, également professeur à l’HEMU, revient jouer à « La Folia » accompagnée par son collègue flûtiste Jan Van Hoecke, pour nous faire voyager du Nord au Sud de l’Europe, de l’Allemagne à l’Italie, de Bach à Corelli… La musique ancienne a encore de beaux jours à Lausanne !

CHF 20

Samedi 14 Mai – 19h30

« Concerti italiani » - Ensemble Barocco Sempre Giovane meets Giuliano Carmignola

Giuliano CARMIGNOLA violon

ENSEMBLE BAROCCO SEMPRE GIOVANE de Prague [12 instrumentistes]

A. Vivaldi : Sinfonia en do majeur RV 112, Concerto pour violon en do majeur RV 187, Concerto pour violon en fa majeur RV 283, Concerto pour violon en ré majeur RV 232
A. Corelli : Concerto grosso en ré majeur opus 6 n°1, Concerto grosso en fa majeur opus 6 n°9

La star du violon baroque nous fait l’honneur de revenir à « La Folia » pour la troisième fois, preuve qu’il s’y sent bien ! Il a souhaité se faire plaisir dans son répertoire de prédilection - les concerti pour violon d’Antonio Vivaldi et d’Arcangelo Corelli – et a invité pour cette occasion l’ensemble Barocco Sempre Giovane, arrivant tout droit de Prague. Un feu d’artifice violonistique en perspective !

CHF 45 / 30 / 20

Dimanche 15 Mai – 19h30

« L’Orient et l’île merveilleuse » – Airs italiens et sonates de Händel

Alice Borciani soprano

ENSEMBLE CAFEBAUM [5 musiciens]
Thomas MERANER hautbois
Emiliano RODOLFI hautbois
Anna FLUMIANI basson
Ludovico MINASI violoncelle
Federica BIANCHI clavecin

Œuvres de G. F. Händel : extraits des opéras Alcina, Rinaldo et Orlando, Sonate n°1 HWV 380, Sonate pour 2 hautbois opus 2 n° 5 HWV 390, Sonate pour 2 hautbois en fa majeur opus 5 n°6 HWV 392/401

Pour la troisième année consécutive, « La Folia » donne sa chance à une jeune chanteuse à la carrière prometteuse : cette année, nous retrouvons Alice Borciani, magnifique soprano italienne ayant étudié à la Schola Cantorum Basiliensis, qui avait déjà été invitée par notre cher Ruedi Lutz à participer à l’un de ses concerts en 2012 et dont la prestation est encore dans tous les esprits ! Elle vient cette fois accompagnée de son ensemble bâlois Cafebaum dans un programme autour d’extraits d’opéras de Georg Friedrich Händel pour un pur moment d’émotion !

CHF 45 / 30 / 20

Lundi 16 Mai – 11h

« L’art de l’improvisation » – Deux professeurs de la Schola Cantorum Basiliensis se rencontrent

Ruedi LUTZ clavecin
Dirk BÖRNER clavecin

Improvisation à deux clavecins

Ruedi Lutz, claveciniste de génie et l’artiste le plus fidèle de notre festival « La Folia », nous présente ici Dirk Börner, autre fabuleux claveciniste, qui sera sa relève au sein de la Schola Cantorum Basiliensis, dans un féroce duel d’improvisation, qui promet d’être aussi amusant que touchant.

CHF 20

Lundi 16 Mai – 16h

« Laetatus sum » - Cantates allemandes pour deux basses

Stephan MACLEOD basse et direction
Benoît ARNOULD basse

GLI ANGELI [7 instrumentistes]
Leila SCHAYEGH violon
Odile EDOUARD violon et alto
Martine SCHNORHK alto
Hans EGIDI alto
Hager HANANA violoncelle
Benoît VANDEN BEMDEN violone
Francis JACOB orgue

Œuvres sacrées pour basses solistes de Heinrich Schütz, Franz Tunder, Philipp Heinrich Erlebach, Johann Rosenmüller, Heinrich Ignaz Franz Biber, Johann Heinrich Schmelzer et sonates de Dietrich Becker

Pour clore notre édition 2016, le célèbre ensemble genevois Gli Angeli vient nous interpréter un programme de cantates allemandes pour deux solistes basses. Ce concert original est l’occasion de découvrir de belles perles peu connues du répertoire baroque allemand et autrichien, avec la participation de deux chanteurs d’exception: Benoît Arnoult, jeune basse française montante, et Stephan MacLeod, que l’on ne présente plus et qui dirige cet ensemble d’une main de maître.

CHF 45 / 30 / 20

Acheter des billets

Pour commander des billets, vous pouvez soit remplir le formulaire en ligne, soit nous contacter directement.

Festival La Folia
Office du Tourisme
Case postale
CH-1659 Rougemont (Suisse)

T +41 26 925 11 62
F +41 26 925 11 67
E

 

http://www.festival-la-folia.com/index.php?page=programme2017_en
© 2014 Festival La Folia | Lovingly Grown by All About Seb