FR
DE
EN

Joyeux anniversaire La Folia !

C’est avec un immense bonheur que nous nous apprêtons à fêter en 2020 la vingtième édition de notre festival de musique ancienne. Voilà déjà vingt ans que, chaque année, pendant le long week-end de La Pentecôte, les voûtes quasiment millénaires de la sublime église Saint-Nicolas de Rougemont servent d’écrin aux meilleurs musiciens baroques ; vingt ans que nous nous retrouvons dans ce cadre idyllique qu’est Rougemont pour nous délecter des plus belles musiques, pour découvrir avec bonheur des instruments méconnus, des compositeurs retrouvés ou des jeunes ensembles en plein essor ; vingt ans également que le festival s’épanouit jusqu’à faire maintenant partie des piliers du paysage musical romand sans pour autant en perdre son authenticité et sa convivialité. 

Pour fêter comme il se doit cette édition anniversaire, nous vous réservons de nombreuses surprises – des petites et des grandes ! – tout en respectant l’ambiance et l’atmosphère si propre à La Folia, à commencer par une programmation surprenante et pleine de promesses : 

En préambule exceptionnel au festival, nous nous retrouverons un jour plus tôt, dès le mercredi 27 mai, pour une occasion toute particulière : en effet, l’ensemble Chiome d’Oro, grand habitué de La Folia, viendra nous interpréter un concert drôlissime et surtout caritatif, organisé en collaboration avec le Lions Club Pays-d’Enhaut, dont les bénéfices seront reversés à la Bibliothèque du Pays-d’Enhaut. Puis, pour l’ouverture officielle de l’édition le jeudi 28 mai, La Simphonie du Marais – Hugo Reyne viendra en trio nous conter l’errance d’un musicien juif de Jérusalem à New York, un concert qui promet d’être riche en divertissement. Nous continuerons la fête en dansant le vendredi 29 mai, avec le très célèbre ensemble Le Poème Harmonique dans un programme espagnol. Puis, le samedi 30 mai, nous ferons un rapide tour de l’Europe : nous passerons tout d’abord par l’Angleterre et la France avec le claveciniste Kenneth Weiss en compagnie des deux violistes Laurence Dreyfus et Heidi Gröger, puis en Italie avec la musique sacrée de Monteverdi et Gabrieli lors d’un concert monumental donné par Le Banquet Céleste à 18 musiciens. Le dimanche, nous nous laisserons emporter par le son si pur de la jeune violoniste Alice Julien-Laferrière sublimé par l’ensemble de basse continue Ground Floor. Puis nous terminerons cette édition très spéciale par un double feu d’artifice le lundi 1er juin ! Tout d’abord le grand coup de cœur de notre président : un récital de virginal, instrument rare, par le claveciniste Bertrand Cuiller, l’un des musiciens chéris de La Folia ; et enfin, nous finirons en apothéose avec l’ensemble Aedes, qui repoussera les murs de l’église de Rougemont des voix de ses 18 chanteurs dans un programme étonnant mettant en avant les liens très forts existant entre la musique chorale de Purcell et celle, bien plus tardive mais tout aussi magnifique de Britten. 

Nous allons rire, nous allons pleurer, nous allons nous en prendre plein la vue et surtout plein les oreilles. Encore une année qui risque fort d’être inoubliable ! 

Que tous les mécènes, sponsors, partenaires, amis, bénévoles, et bien sûr vous, fidèle public, soient ici chaleureusement remerciés, car sans eux – sans vous ! – « La Folia » n'existerait tout simplement pas.

Concert hors abonnement -
Billets en vente à la caisse.

 

Mercredi 27 mai – 20h

"“Capriccio d’Amore”"

L’amour en tranches fines…

ENSEMBLE CHIOME D’ORO

Capucine KELLER soprano
Renaud DELAIGUE basse
Cecilia KNUDTSEN viole de gambe
Pierre-Louis RETAT clavecin, orgue et direction

 

Œuvres de Cavalli, Monteverdi, Pergolesi, Frescobaldi, Sances, etc.

 

Pour ouvrir notre édition anniversaire, nous nous sommes associés au Lions Club du Pays-d’Enhaut pour une soirée de bienfaisance en faveur de la Bibliothèque du Pays-d'Enhaut. Pour l’occasion, l’ensemble genevois Chiome d'Oro , grand habitué de notre festival, viendra nous interpréter un de ses programmes phare sur la vie d’un couple. Ce concert, en petite formation, dissèque les relations amoureuses et vous fera pleurer de rire et de tristesse de la rencontre à la séparation... Aaaaaaah l'amour... Sous la forme d'un petit opéra de poche, celui a été créé avec différentes œuvres de compositeurs italiens des XVIIe et XVIIIe siècle.

 

 

Jeudi 28 mai – 20h

"“Le juif errant musicien“"

De Jérusalem à New-York

ENSEMBLE LA SIMPHONIE DU MARAIS

Hugo REYNE récitant, flûtes, flageolet, chalumeau, hautbois, cromorne, shofar…
Marco HORVAT baryton-basse, théorbe, luth, citole, harpe juive…
Francisco MAÑALICH ténor, viole de gambe, guitare, tambour, cymbales…

 

Musiques bibliques, séfarades, klezmer, Mantovana diverses
Bach, Bassano, Moulinié, Offenbach, Rossi, Smetana…

 

Ce concert vous propose une trajectoire musicale, mêlant musique, poésie, humour et espoir, le tout servi par trois musiciens ambulants poly-instrumentistes et chanteurs, dont Hugo Reyne, directeur deLa Simphonie du Marais.Ensemble, ils vous interpréteront cette composition faite de musiques bibliques et séfarades, de musiques romantiques et klezmer, de mantovanas diverses, d’airs de Bach, Bassano, Moulinié, Offenbach, Rossi, Schubert et Smetana… Un parcours musical allant des incantations bibliques de l’an 33 aux danses klezmer des années 1930 en passant par une foule de compositeurs, juifs ou non, mais inspirés par la musique juive ou par les grands personnages de l’histoire juive. Un programme insolite et curieux dépassant de loin les frontières du « baroque », un chemin de croix en 14 stations, une diaspora musicale en sept chapitres ou séquences reflétant quelques 2’000 ans d’un peuple en mouvement. La légende du Juif errant se mêlera à l’histoire d’une mélodie de Mantoue (La Mantovana) qui a traversé les siècles pour devenir finalement l’hymne d’Israël.

 

 

Vendredi 29 mai – 19h30

"“DANZA!”"

 

LE POEME HARMONIQUE

Brenda POUPARD mezzo-soprano
Fiona-Emilie POUPARD violon
Lucas PERES basse de viole
Thomas de PIERREFEU violon
Pere OLIVÉ percussions
Vincent DUMESTRE guitare et direction

 

Œuvres de Martin y Coll, de Briceño, Calderón de la Barca, etc.

 

Au son de la guitare et des percussions, la mezzo-soprano Brenda Poupard chante les musiques espagnoles du Paris baroque. Passions sanguines, âpres complaintes et harangues endiablées prennent vie sur des rythmes de danse, rappelant la place de l’Espagne dans les ballets de cour sous Louis XIV, et l’engouement français pour la fièvre ibérique.

 

 

Samedi 30 Mai – 11h

"« A Fancie »"

…et quelques idées heureuses…

Kenneth WEISS clavecin
Laurence DREYFUS viole de gambe
Heidi GRÖGER viole de gambe

 

Musique pour violes de gambe et clavecin en France et en Angleterre au temps de Louis XIV : Œuvres de Couperin, Heudeline, Simpson, Gibbons, Hume, Locke...

 

Le grand claveciniste américain Kenneth Weiss nous propose un récital monté de toute pièce pour l’occasion et invite deux merveilleuses violistes du célèbre consort Phantasm, Laurence Dreyfus et Heidi Gröger, à partager la scène avec lui. Ensemble, en solo, en duo, en trio, ils nous feront découvrir la naissance de la virtuosité instrumentale en Angleterre puis en France au XVIIe siècle.

 

 

Samedi 30 mai – 19h30

"“Musique à Saint-Marc de Venise”"

 

ENSEMBLE LE BANQUET CELESTE 

Damien GUILLON alto et direction
8 chanteurs and 9 instrumentistes

 

Extraits des Symphoniae Sacrae de Giovanni Gabrieli 
Extraits des Selva Morale e Spirituale de Claudio Monteverdi

 

Inspirés par la grande Basilique Saint-Marc de Venise où ils furent Maître de chapelle l’un après l’autre, Giovanni Gabrieli et Claudio Monteverdi ont tous les deux marqué la transition entre musique Renaissance et baroque. Polychoralité, parties purement instrumentales, nouveau style plus monodique de la Seconda Prattica… Autant de particularités de leur audace et de leur style novateur qui ont marqué l’histoire de la musique et que nous retrouverons dans ce concert à travers deux grands recueils de musique sacrée : les Symphoniae Sacrae de Giovanni Gabrieli et le Selva Morale e Spirituale de Claudio Monteverdi.

 

 

Dimanche 31 mai – 19h30

"“Il Genio Inglese”"

 

ENSEMBLE GROUND FLOOR

Alice JULIEN-LAFERRIERE violon
Elena ANDREYEV violoncelle et direction
Angélique MAUILLON harpe
Pierre GALLON clavecin
Etienne GALLETIER théorbe

 

Œuvres de Mattéis, Schop, Dowland, Purcell, Baltzar, Brade

 

Lorsque Nicola Mattéis, jeune compositeur napolitain, traverse l’Europe et la Manche à la fin du XVIIe siècle, c’est un choc culturel qui se produit : la virtuosité italienne croise la poésie et l’invention facétieuse d’Albion, et c’est un amour naissant qui ne se démentira pas pendant plus d’un siècle. La jeune et talentueuse violoniste Alice Julien-Laferrière nous fera découvrir cette page de l’histoire de la musique pour violon en résonnance avec les quatre merveilleux musiciens de basse continue de l’ensemble Ground Floor .

 

 

Lundi 1er juin – 11h

"« Pescodd Time »"

Musique anglaise de l'époque élisabéthaine

Bertrand CUILLER virginal

 

Œuvres de Bull, Aston, Byrd, Philipps

 

Pavanes, gaillardes et variations sur des chansons à la mode, c’est ce que nous propose Bertrand Cuiller pour son récital consacré aux virginalistes anglais contemporains de la reine Elizabeth Ière. L’occasion de découvrir la merveilleuse musique de Byrd, Bull, Phillips et même de leur prédécesseur Hugh Aston, qui a sans doute laissé la première pièce écrite pour le clavier.

 

 

Lundi 1er juin – 16h

"“English Voices”"

 

Ensemble AEDES

Mathieu ROMANO direction
18 chanteurs et 8 instrumentistes

 

Œuvres sacrées de Purcell et Britten

 

Pour clore cette édition anniversaire, nous recevrons l’ensemble vocal Aedes , qui ne cesse d’épater son public avec des programmes originaux toujours merveilleusement bien interprétés, peu importe les styles. Ils nous présenteront à La Folia leur programme English voices qui raconte l’admiration que portait Britten à Purcell. Toute sa vie, à travers sa musique et comme interprète, Britten a œuvré pour redonner à Purcell la place qu’il occupe aujourd’hui, au panthéon du Siècle d’or anglais. Un feu d’artifice décoiffant de beauté avec juste ce qu’il faut d’originalité pour marquer la fin de cette année si particulière !

 

Acheter des billets

Pour commander des billets, vous pouvez soit remplir le formulaire en ligne, soit nous contacter directement.

Festival La Folia
Office du Tourisme
Case postale
CH-1659 Rougemont (Suisse)

T +41 26 925 11 62
F +41 26 925 11 67
E

 

© 2020 Festival La Folia